Economie, romans et BD, Laetitia Gayet est allée à la découverte des goûts littéraires de Vincent Ricordeau

Vincent Ricordeau
Vincent Ricordeau

Sa bibliothèque: 

Le créateur de Kiss Kiss Bank Bank n''est "pas un grand matérialiste par nature", il dématérialise les CDs et les DVDs mais pas les livres. Il aime leur odeur, leur couverture.

  • En fil rouge dans sa vie, La Voie d'Edgar Morin (Broché, 2011) pour en parler avec ses nouveaux salariés. 
  • Ses premiers livres:  Zazie dans le métro de Raymond Queneau qui lui donne envie d'aller à Paris,
  • Et L'appel de la forêt  de Jack London avec lequel "il a froid" comme pour le film The Revenant
  • Le conseil BD va à Economix, la première histoire de l'économie en bande dessinée de Dan Burr et Michael Goodwin. 
  • S'il devait partir sur la lune avec un seul roman, ce serait La maison aux esprits d'Isabel Allende (Poche, 1986)
  • Si il devait être un écrivain, ce serait Laurent Gaudé, auteur du Soleil des Scortas (2004, Actes Sud)   
  • Il aime aussi Philémon (De Fred), un petit personnage de BD qui se retrouve dans des histoires absurdes. 

Il a écrit: 

Crowdfunding: Le financement participatif bouscule l'économie ! qui est sorti en juin 2013 chez Broché.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.