Sur YouTube, Nota Bene raconte les histoires du monde à sa manière en décryptant et en vulgarisant. Il est devenu, au fil du temps, un grand lecteur. Dans sa bibliothèque, qu'il entrouvre à Laetitia Gayet, Asimov et Tolkien côtoient les grands historiens.

Nota Bene
Nota Bene © Nota Bene

Le vidéaste Benjamin Brillaud, alias Nota Bene, possède près d'un million de fans sur Youtube. Cela ne l'empêche pas d'admirer de nombreux auteurs. Sa bibliothèque, "reflet de ce que j'aime dans la vie", est d'ailleurs le décor de son émission de vulgarisation historique. 

On y trouve de la bande dessinée, souvent historique, mais surtout de la science-fiction. Admiratif du voyage interstellaire "froid et coloré" que propose par exemple Isaac Asimov, le vidéaste reconnaît que la science-fiction est un "prétexte au questionnement de soi et de notre société".

Plus généralement, Nota Bene rapproche sa passion pour les livres de sa passion pour l'histoire. À 18 ans, il a pris conscience de son "envie d'apprendre" et de se créer une culture qui lui manquait

Dans la bibliothèque de Nota Bene

  • Le Cycle de Fondation, d'Isaac Asimov, collection Folio SF chez Gallimard
  • 14-18 (BD en 10 tomes), de Corbeyran et Le Roux, aux éditions Delcourt
  • Le meilleur des mondes, d'Aldous Huxley, chez Pocket
  • Les historiens de garde, de William Blanc, Aurore Chéry et Christophe Naudin, aux éditions Libertalia.
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.