En entrant dans l'appartement de Karine Deshayes, le premier meuble est une immense bibliothèque méticuleusement rangée par ordre alphabétique. La cantatrice décrit ses secrets de lecture au micro d'Amélie Perrier.

Karine Deshayes, mezzo-soprano, au lancement du 350e anniversaire de l'Opéra de Paris à New York le 2 mai 2018
Karine Deshayes, mezzo-soprano, au lancement du 350e anniversaire de l'Opéra de Paris à New York le 2 mai 2018 © Getty / Amber De Vos
La bibliothèque de Karine Deshayes
La bibliothèque de Karine Deshayes © Radio France / Amélie Perrier

Rencontre avec une mezzo-soprano qui cherche la musique et les odeurs dans les mots.

Dans la bibliothèque de Karine Deshayes 

  • Marie Stuart, de Stefan Zweig chez Grasset
  • Les Orientales - Les Feuilles d'automne, de Victor Hugo chez Gallimard

Karine Deshayes tient à corriger l'erreur commise par distraction et qui lui fait attribuer "Maria Stuarda" à Bellini au lieu de Donizetti.

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.