En direct du café de la Maison de la Radio, Le Belair, Edouard Baer est entouré d'invités dans une ambiance de cabaret francophone ...

Invités

François Morel, accompagné des musiciens Antoine Sahler et Romain Lemire. Le spectacle J'ai des doutes, sur des textes de Raymond Devos, est à l'affiche du Théâtre du Rond-Point jusqu'au 6 janvier 2019. 

François Morel s’empare des textes de Raymond Devos. Il rend hommage au clown, jongleur des mots, phénomène rare et maître à penser, à repenser le monde ; à son œuvre consacrée à la vie, à la mort et à l’absurdité qu’on trouve entre les deux.

Gerald Bronner, sociologue, il publie Cabinet de curiosités sociales (aux Presses Universitaires de France)

Contrairement aux cabinets de curiosités si prisés à la Renaissance, il ne sera pas question ici d’observer les mécanismes extraordinaires et complexes d’un automate ou le plumage d’un oiseau empaillé. Les objets exhibés dans cette vitrine relèvent de notre vie quotidienne et souvent, nous ne remarquons pas leur étrangeté : pourquoi les ballons sont-ils presque tous ronds ? Pourquoi les chantiers sont-ils toujours en retard ? L’apparition des téléphones portables change t-elle la probabilité d’existence des soucoupes volantes ? Telles sont quelques-unes des questions en apparence triviales posées par ce livre. En apparence seulement car, comme pour tout cabinet de curiosités, il s’agira d’édifier l’esprit par l’exemple et d’ouvrir le regard aux marges de la réalité. Et cette marge ne se situe pas aux confins du monde connu, mais juste là… devant nos yeux.

Emmanuel Schwartz, comédien

Anne Berest. Romancière. Elle évoque ce soir un prix littéraire aujourd'hui disparu, Le Prix de l'Inaperçu. Et d'un livre de Serge Bramly. 

Alexandre Astier, depuis Lyon, il nous parlera cette semaine de son film Astérix : Le Secret de la potion magique (en salles depuis mercredi). 

Avec la complicité de Jack Souvant en direct de Dakar. Les Trophées du Film Francophone se sont terminé hier. 

et d'autres surprises... au téléphone : l'humoriste et chroniquer blege Guillermo Guiz , en sortie de scène de son spectacle "Guillermo Guiz a bon fond", au Cargo de nuit à Arles. 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.