Au Kenya, le manque de ressources naturelles crée des conflits. L'armée a été déployée et on dénombre plus d'une vingtaine de morts.

Surveillance d'un troupeau de chameaux par un garde privé
Surveillance d'un troupeau de chameaux par un garde privé © AFP / Thilo Thielke / DPA

Entre 2016 et 2017, le comté de Laïkipia, à cinq heures de route de Nairobi, a été envahi par des centaines d'éleveurs originaires du Nord. Les bergers ont attaqué et détruit des ranchs. Ces attaques ont conduit à des affrontements et à une vingtaine de morts. Chez eux, le manque de ressources est déjà bel et bien présent.

Un reportage de Sébastien Németh de RFI

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.