En plein "Octobre Rose", l'association qui s'occupe des patientes atteintes de cancers du sein redoute que les femmes n'aillent pas de faire dépister à cause de l'épidémie.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.