Ex-spécialiste de la grande distribution, il a lancé un nouveau concept : développer des circuits courts entre des producteurs agricoles en Île-de-France. A la rentrée, sa société, Direct Market, double de volume.

Sébastien Pelka, patron de la start up Direct-Market
Sébastien Pelka, patron de la start up Direct-Market © Radio France / Christine Siméone

Pendant le confinement, Sébastien Pelka  et son équipe de Direct-Market ont fait face "à un surcroît d'activité". "Nous avons dû aider les producteurs à s'adapter à l'arrêt de la restauration collective. Par exemple, aider un producteur d’œufs à reconditionner ses produits en boites de 6 ou 12 plutôt que 24". 

En interne, la start-up a dû ajuster son fonctionnement. "Nous travaillerons plus en confiance, avec plus de liberté", car le télétravail va perdurer. Mais dans les mois qui viennent, "on devrait voir l'entreprise doubler de volume", explique Sébastien Pelka, qui prévoit de recruter de nouveaux producteurs dans les Hauts-de-France, pour acheminer leurs productions localement.    

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.