Hélène Touati a travaillé comme directrice marketing de grandes entreprises, et désormais elle est conseil en stratégie par la marque. Le confinement l'a convaincue de s'installer bientôt à demeure en Espagne, dans un village, et de s'insérer dans la vie culturelle locale, bénévolement.

Hélène Touati
Hélène Touati © Radio France / Christine Siméone

Pendant le confinement, elle a eu le temps de réfléchir à son organisation de vie, au plaisir retrouvé d'avoir du temps, d'être en famille, ou de cuisiner. 

On la rencontre sur la petite terrasse de son appartement parisien, alors qu'elle espère concrétiser la mise en oeuvre d'un projet d'installation en Espagne. 

"J'étais en train d’acheter une maison de vacances en Espagne et avec le confinement, je me dit que ce sera même celle d’une nouvelle vie. Je me demande ce que chacun peut faire à titre individuel, comme devenir végétarien par exemple. Je ne m’engagerai pas politiquement mais dans une vie quotidienne décroissante, c'est sûr". Hélène a été très marquée par l'impression de "temps long", qu'elle voudrait conserver, et puis a été très "touchée par le crash culturel."

Des bonnes résolutions 

Elle s'engage vers un nouveau mode d'alimentation : le végétarisme. "Je suis prête, mon compagnon un peu moins" confie-t-elle. "Je ne prendrai plus l'avion mais le train pour aller en Espagne. Le voyage long, ça fait partie d'une forme de plaisir, qu'on avait oublié".

La perspective d'un nouveau lieu de vie, au milieu des orangeraies, dans une grande maison traditionnelle, sera la plus grande des motivations pour elle. "Toute la famille est prête pour ce changement" dit Hélène. 

"Ma vie demain" avec Hélène, c'est aussi un article à retrouver ici.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.