Elvis Presley menait un train de vie digne d'un roi. Le King n'hésitait pas à mettre les moyens, quitte à prendre son avion pour un sandwich au beurre de cacahuètes...

"Lisa Marie", le Convair 880 d'Elvis Presley à Graceland
"Lisa Marie", le Convair 880 d'Elvis Presley à Graceland © Getty / Mick Hutson

L' une des choses les plus spectaculaires à voir à Graceland, le domaine du roi Elvis, c'est l'endroit où sont exposés ses deux avions. Un jet de dix places pour les courtes distances et un avion de ligne nommé le Lisa Marie (le nom de sa fille) pour les longs voyages. Elvis avait choisi des surnoms pour ses deux avions : Hound Dog 1 et Hound Dog 2. La visite de ces deux appareils impressionne toujours.

Un fan en visite à Graceland

C'est ça aussi la démesure américaine. On est loin, nous européens, de s'imaginer dans les années 60 qu'un artiste pouvait se payer un avion. Déjà un jet privé on comprend... Mais un Boeing 707, c'est l'équivalent d'un Airbus aujourd'hui.

En fait, il s'agit d'un Convair 880 qu'Elvis achète à Delta Airlines en avril 1975 pour 1 million et 200 000 dollars auxquels il ajoute 800 000 dollars pour le décorer et en faire un véritable palace volant. Soit 20 fois le prix qu'il avait payé pour sa maison de Graceland, dix huit ans plutôt. Sur la queue des deux avions, on peut voir trois énormes lettres reliées par un éclair : TCB.

Joe Esposito, meilleur ami et homme de confiance d'Elvis

TCB signifie Taking Care of Business (prendre soin des affaires). Elvis a dit qu'il avait besoin d'un logo en rapport avec lui. Alors après des vacances en Californie avec Priscilla, ils sont revenus avec cette idée. Les lettres TCB frappées d'un éclair... et c'était aussi le signe de la Mafia d'avoir ce logo en pendentif.

La signification de l'éclair était tout simplement "vite", soit prendre soin des affaires vite. Ce logo s'est imposé donc sur la queue de l'avion mais également sur de nombreux éléments comme les blousons de l'entourage du King.

Elvis a pu profiter de ces deux avions sur les deux années avant sa disparition. Ils les utilisées pour ses tournées, ses vacances ou même pour ses caprices. JD Somner racontait de sa voix grave cette histoire authentique où un après-midi qu'il se réveillait à Graceland, il eut envie d'un sandwich au beurre de cacahuètes. Il a réuni son équipage et pris le plus gros de ses avions, le Lisa Marie. Il s'est envolé pour Denver pour acheter son sandwich. Et il est revenu. La facture de carburant pour le vol s'élevait à 8000 dollars par trajet. Au total le sandwich a coûté la somme de 16 018 dollars.

Les deux avions d'Elvis avec le logo voulu par Elvis Presley lui-même "Taking Care of the Business" - Memphis, Tennessee 1986
Les deux avions d'Elvis avec le logo voulu par Elvis Presley lui-même "Taking Care of the Business" - Memphis, Tennessee 1986 © Getty / Ron Galella

Elvis Presley - Hound Dog (1956) de Jerry Leiber et Mike Stoller / RCA Victor

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.