Le 16 août prochain, la commémoration du 40e anniversaire de la mort d'Elvis fera sans doute de l'actualité. Mais que s'est-il réellement passé ce 16 août 1977 à Graceland ?

Les médicaments d'Elvis l'ont-ils tué ?
Les médicaments d'Elvis l'ont-ils tué ? © Getty / Denise Truscello

Le 16 août 1977, Ginger Alden (la petite amie d'Elvis à cette époque), se réveille vers midi et constate qu'il n'est pas dans le lit à côté d'elle. Elle le cherche et le découvre gisant, inanimé, sur le sol de la salle de bains.

Joe Esposito, qui était présent ce jour-là dans la maison, nous raconte la suite, telle qu'il l'a vécue :

On a reçu un appel téléphonique dans la cuisine. C'était Ginger Alden, sa petite amie du moment, qui disait « J'ai besoin de quelqu'un en haut ! ». Al Strada est monté et il a trouvé Elvis sur le sol de la salle de bains. Il m'a appelé à l'aide. Je suis monté. J'ai retourné Elvis et dès l'instant où je l'ai touché, je savais qu'il était mort.

Je l'ai retourné et j'ai essayé de le réanimer. Je ne pouvais pas lui faire de bouche à bouche car je ne pouvais pas ouvrir sa mâchoire.

Son père est monté, il a crié « Elvis, s'il te plaît ne meurt pas ne nous laisse pas ! »

Sa fille Lisa-Marie, qui avait neuf ans, était là aussi. J'ai dit à Ginger : « Emmène Lisa ailleurs ! »

Entretemps, évidemment on avait appelé les secours. L'ambulance arrive, franchit les grilles de Graceland, et s'arrête devant la porte de la maison des Presley.

On l'a mis dans l'ambulance, le docteur Nichopoulos lui parlait en lui faisant un massage cardiaque, lui donnait de l'oxygène, mais il n'y a pas eu de réaction. À l'hôpital, au bout de 30 minutes, le docteur est venu nous voir pour nous dire qu'Elvis était mort.

Un autre fidèle d'Elvis, Charlie Hodge, m'avait aussi raconté comment il avait vécu ce moment dramatique :

C'était le choc de ma vie ! J'ai vu Elvis sur le sol. Joe Esposito et Al Strada qui essayaient de le réanimer. J'ai voulu essayer de le faire respirer mais on a bien vu que son corps était déjà rigide, c'était trop tard. L'ambulancier n'a même pas essayé quoi que ce soit, il avait vu ce que nous refusions de voir.

En quelques minutes,l'information fait le tour du monde. La plupart des radios et des télévisions de la planètes stoppent leurs programmes pour annoncer la triste nouvelle...

♪ Musique : Elvis Presley - Amazing Grace écrit par John Newton (1951)

Elvis Presley
Elvis Presley © AFP / Archives du 7eme Art / Photo12
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.