Grégory Philipps, correspondant à Washington, révèle les coulisses d'une semaine agitée. Deux fusillades ont secoué les États Unis le week-end des 3 et 4 août. Toni Morrison a rejoint la postérité dans la nuit du 5 au 6 août. Le festival de musique Woodstock fête ses 50 ans cette année.

Grégory Philipps avec Duke, vétéran de Woodstock. Il était là il y a 50 ans et n’est jamais reparti/
Grégory Philipps avec Duke, vétéran de Woodstock. Il était là il y a 50 ans et n’est jamais reparti/ © Radio France / GP

Les fusillades du 3 et 4 août, au Texas et dans l'Ohio, ont causé la mort de 31 personnes. Les États-Unis commencent une semaine de deuil. Dans la nuit du 5 au 6 août, l'écrivaine Toni Morrison décède à l'âge de 88 ans. Marquée par les disparitions de nombreuses vies, cette semaine devrait pourtant se conclure sur la note rock du festival de Woodstock qui souffle sa cinquantième bougie.

Grégory Philipps est correspondant à Washington pour France Inter. Il décrypte une semaine de recueillements, d'hommages et de musique. Dans ce Making Of, le journaliste dévoile les coulisses de trois reportages aux sujets distincts qui ont fait l'actualité de ces derniers jours aux États-Unis.

La 251e tuerie de masse

À Dayton, dans l'Ohio, ce dimanche 4 août vers 1 h du matin, un homme ouvre le feu sur des passants. Neuf personnes perdent la vie. La veille, 22 personnes sont exécutées dans un Walmart d'El Paso au Texas. 

Parmi les victimes du supermarché, on compte de jeunes couples de parents, une directrice d'école, un sexagénaire et sept ressortissants du Mexique. Le tueur dénonce, dans un manifeste mis en ligne, une "invasion hispanique au Texas".

C'est la 251e tuerie de masse aux États-Unis, en sept mois. À son arrivé à Dayton, mercredi 7 août, Donald Trump est reçu par des centaines de manifestants. Ils l'accusent d'avoir "attisé la haine" avec ses discours et réclament des mesures fortes pour réguler le marché des armes à feu.

Dans une allocution en réponse aux fusillades, le président américain déclare :

Ce sont les personnes qui mènent aux actes violents, et non pas les armes.

Toni Morrison

En 1993, Toni Morrison est la première afro-américaine recevant le prix Nobel de littérature. Cinq ans plus tôt, elle obtient le prix Pulitzer.

C'est dans la nuit du 5 au 6 août, à l'âge de 88 ans, qu'elle décède au Montefiore Medical Center de New York. Ancienne professeur de littérature de Princeton, elle écrit son premier roman en 1970.

Certaines de ses "phrases chocs" ont su marquer les esprit comme lorsqu'en 1998 elle décrit ainsi Bill Clinton :

Il présente toutes les caractéristiques des citoyens noirs. Un foyer monoparental, une origine très modeste, une enfance dans la classe ouvrière, une grande connaissance du saxophone et un amour de la junk food digne d'un garçon de l'Arkansas.

Cinq décennies de Blues-rock

Août 1969, Carlos Santana et son groupe monte sur la scène de Woodstock. Jimi Hendrix, The Grateful Dead, Janis Joplin et Crosby sont aussi de la partie. Quill, lui, est programmé en ouverture du festival le samedi 16 août 1969. Près de 50 000 personnes sont attendues, il y en vient 500 000.

Cette année là, il y a trois morts d'un accident de tracteur, deux naissances entre les concerts, un nombre de déchets tel que la zone est déclarée sinistrée. Le propriétaire du terrain doit verser une somme de 75 000 dollars de dommages et intérêts à ses voisins, victimes de débordements. 

Cinquante ans plus tard, Quill remonte sur la scène du festival.

Les invités
  • Grégory PhilippsGrand reporter, envoyé spécial permanent de Radio France à Washington
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.