Comment vivre la canicule dans les zones rurales ? C'est la question que s'est posée Delphine Evenou au service reportage. Elle est donc partie à Diges, dans l’Yonne.

Un « marronnier », c’est un sujet qui revient tous les ans. Cette fois c’était la canicule. Face à ce sujet de plus en plus récurrent dans nos rédactions, difficile de trouver un angle d’approche qui ne soit pas redondant. L’idée qui germe au service des reportages, c’est d’abandonner les grandes villes pour aborder cette vague de chaleur du point de vue des campagnes.

C’est à Diges, dans l'Yonne, où des températures très élevées sont attendues pendant cette semaine de canicule, que se rend Delphine Evenou. Elle doit y rencontrer le maire et ses habitants pour comprendre comment ils se protègent des fortes chaleurs. 

Malgré un excellent accueil du maire, elle ne croise pas beaucoup d'habitants, cloîtrés chez eux, volets fermés.

Il n'y a pas un chat dehors

Dans ce village désert, les reporters ressentent eux aussi la chaleur. Delphine Evenou survit tente, elle aussi, de se protéger de la chaleur. N’y en a-t-il pas déjà trop eu des reportages sur la canicule ?

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.