Ce matin, une fois n'est pas coutume, vous nous présentez un bijou pop… Il est français, c'est son deuxième album et il s'appelle Sage...

Extrait Most Anything 

L'art de la pop, c'est produire de belles mélodies, et c'est la chose la plus difficile du monde, foi de jazzman ...

12 tons dans notre gamme chromatique et pourtant les possibilités sont infinies..

De même que 12 particules élémentaires suffisent pour fabriquer tout l'Univers, 12 particules qui prennent forme grâce au boson de higgs.. Non je ne vais pas interférer avec vous  Mathieu, mais laissez moi citer David Miller du Cern qui a trouvé l'image la plus simple pour expliquer le boson de Higgs et peut être la création : Si on imagine que les particules dans l'espace sont une assemblée de savants dans une salle, et que tout d'un coup Einstein entre et s'avance, alors tous les savants s'agglutinent autour d'Einstein, qu'on ne peut plus pousser, et qui prend une masse inerte. Cette agglutination, c'est le principe de Higgs, de cette agglutination nait la matière.

Aujourd'hui notre boson de higgs ne s'appelle pas Einstein, il s'appelle Sage, et sans lui, les 12 notes de notre gamme chromatiques seraient bien incapables de produire la moindre mélodie...

Extrait Any other time 

Bon l'inspiration, c'est comme le Boson de Higgs, un jour on la quantifiera peut être, mais ça ne la donnera pas pour autant au commun des mortels, encore moins à un robot qui pisserait des mélodies avec son intelligence artificielle.

ceux qui pensent que le machine learning peut produire des ritournelles  s'enfoncent le doigt dans l'oreille jusqu'au boson.

Le machine learning. c'est faire ingurgiter à un ordi un nombre incalculable de mélodies afin que celui ci en déduise une recette qui lui permettrait d'en cracher une à son tour.. 

Extrait One way ticket 

Mais André ça fait des siècles que les musiciens font du machine learning !

Oui Nicolas, et c'est là que ça devient intéressant, c'est que chacun, pourtant inspiré par les mêmes maitres, recrachera une mélodie différente.

Sage, dans ses maitres, il y a Bach bien sur, mais dans sa musique, on peut aussi entendre les Beatles, les Kinks, Cat Stevens, Brian Wilson, bref, toute la pop anglo américaine dans ce qu'elle a de plus chic. Sage est un mélange de troubadour et de dandy, de générosité et de mystère, de contrôle total et de lâcher prise, comme un artiste qui flânerait tranquille vers la lumière ..

Quand les garçons laissent enfin le champ libre à la mélodie,  et ben ils vont sur la tessiture des filles,  et rien de mieux pour l'inspiration que d'explorer son territoire féminin.

Extrait If you should fall  

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.