Ce matin Sons of Kemet, un groupe anglo-caribéen signé sur le prestigieux label de jazz Verve, et qui réveille le genre, c'est le moins que l'on puisse dire...

Extrait My Queen is Mamie Philipps Clarck 

Sons of Kemet.. Un nom programmatique.. Parce que Kemet c'est le vrai nom de l'Egypte en ... égyptien.  Egypte est un mot grec, qui vient d'Egyptos, qui selon la mythologie hellène, serait le petit fils de Poséidon.  Les Grecs installés en Egypte depuis Alexandre le Grand rebaptisent à gogo le pays pour marquer leur empreinte mais gardent certaines coutumes, comme le statut de Pharaon par exemple, c'est cool d'être Pharaon, ça permet au général Ptolémée d'installer une dynastie pour 300 ans jusqu'à Cléopatre..

Mais revenons au vrai nom égyptien de l'Egypte, Kemet,  il signifie la terre noire, à cause du limon noir et fertile déposé par les crues du Nil.  Au début du 20 ème siècle, des auteurs afro américains et antillais las de la vision occidentale de l'histoire de l'Afrique, donnent au nom de Kemet la signification de pays des hommes noirs, liant ainsi les africains avec le glorieux peuple d'Egypte...

Extrait My queen in nanny of the maroons  

Shabaka Hutkins ressemble un peu à Shoubaka, un immense garçon avec une coiffure de mohican et un éternel sourire extatique aux lèvres. Il fait partie de la nouvelle scène caribéenne de Londres.  La musique est liée au territoire. Si le trip hop est né à Bristol, c'est que ce port anglais reliait la jamaique à l'angleterre, et c'est du mélange des deux cultures que naquit le dub psychédélique un peu planant des années 90.

Plus tard à  Londres, sorti du folklore des steel drums du Carnaval de Nottinghill, vient le temps où le jeune Shabaka se pose la question de créer un son en mêlant ses racines caribéennes avec celles de sa nouvelle vie. 

Extrait My Queen is Doreen Lawrence 

Donc la scène anglaise est toujours aussi dynamique ?

A tel point Nicolas qu'il ne viendrait à l'idée de personne de jouer les standards tels qu'ils étaient pratiqués par les anciens. Shabaka ne veut pas coucher avec sa grand mère, alors il invente. Il a étudié la clarinette puis le sax, il connait les standards, jusqu'au bout des doigts. 

Il y a du Coltrane en lui, il y a de la folie Parkerienne aussi, cette dextérité qui valut à Charlie Parker le surnom de Bird, l'oiseau, tant il survolait son sujet.

Il a donc assimilé le be bop , mais il joue du sax avec l'énergie d'un guitariste de metal, avec un sens des boucles redoutable, un sens de la ritournelle, du riff répété jusqu'à la transe, sur des batteries déjantées. Voilà, il est temps de pousser le canapé chez vous et de danser, ça va vous mettre en forme pour la journée.. 

Sons of Kemet, chez Verve...

Extrait My Queen is Albertina Sisulu 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.