Séverin nous invite au voyage avec son dernier album : "Transatlantique".

Le clip de L'Interview n’est pas encore sorti Nicolas, mais il faudra noter la présence d’une guest star et pas n’importe laquelle, rien moins que… Léa Salamé, mais ça reste entre nous les amis. L'art de l'auto-portrait : constat égotique ou mise à nu inspirante pour tous les apprentis poètes qui frappent à la porte ?

Séverin, une sorte de Christine Angot joyeux cherchant son chemin entre deux Michel, Houellebecq et Delpech, la lucidité désabusée de l'un et la tendre acceptation de l'autre..

Séverin, la voix d'éternel adolescent, production low tech, contrechant paresseux se moquant des déflagrations supersoniques ampoulées qui ne nous font plus d'effet depuis longtemps..

Plus bluesy que Pierre Vassiliu, plus sage que Philippe Katerine, Séverin mène sa barque, chaloupant ce qu'il faut pour nous faire sourire avec sa saudade tranquille de trentenaire urbain en quête de sens... Séverin, chanteur français à l'élégance Brésilienne. Celle du laid back. Traduction littérale : allongé derrière, derrière quoi, derrière l'after beat, derrière le temps d'après le premier temps, derrière le contre temps quoi, avec un léger retard sur la rigueur métronomique, un éloge à la paresse en quelque sorte, la voix traînante, après tout, la bossa nova, c'est une samba au ralenti, le précurseur musical du slow life. Quand je vous dis que la musique est toujours le précurseur de quelque chose ! 

Quelle pourrait être la devise de Séverin ? 

Courage fuyons. 

Pas plus lâche qu'un autre, mais tachant de naviguer dans un monde aux contours flous.

À l'heure où certains tentent de reprendre leur destin en main, dans la confusion désorganisée des mouvements spontanés, tiraillés entre des opinions contradictoires, du côté des artistes, on voit se dessiner cette même fracture, ceux qui n'y croient plus, et avancent du côté du stoïcisme, après tout , pourquoi m'en faire pour des faits qui ne dépendent pas de moi, et d'autres, plus volontaires, appelant à l’insurrection des consciences...

Entre le cynisme tranquille et la  volonté farouche du petit Colibri, Camarade chanteur, il faut désormais choisir ton camp !..

Séverin en vidéo

Autres extraits de l'album de Séverin diffusés à l'antenne : L'abstentionniste et Elle est là

Légende du visuel principal:
Séverin aux Francofolies 2016 © AFP / XAVIER LEOTY
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.