André Manoukian nous emmène au Brésil avec Lucas Santtana, son dernier album s'appelle "Modo Aviao" ("mode avion"), il a un pied dans la tradition et l'autre dans l'espace.

Comment fait-on quand on veut être moderne et qu'on est l'héritier d'une musique patrimoniale qui a conquis la planète dans les années 60 en distillant une sensualité telle qu'en d'autres temps elle aurait été mise à l'index par le Vatican, j'ai nommé la bossa nova..

En d’autres termes, est ce qu'on a le droit de mettre des synthétiseurs analogiques et des gros sons technoides quand on est brésilien et qu'on a dans son chant la paresse de Jao Gilberto ?

Ah la paresse brésilienne, une vraie bénédiction, un art de vivre, et surtout un art de chanter : En anglais, on dit des brésiliens qu'ils chantent laid back, ça veut littéralement dire, couché derrière, couché derrière le temps.

En opposant son propre tempo à celui des musiciens, on crée une tension, et ce frottement de deux espaces temps est terriblement sexy, et générateur d'un nouveau beat, né d'une pulsation d'un métronome qui ferait des flas, au lieu d'un claquement sec et mécanique comme un coup de trique..

Le paradoxe de la modernité, c'est qu'il faut assimiler la tradition pour la dépasser, il faut avoir mangé du piquet de slalom avant de s'évader sur les champs immaculés du freestyle.

Lucas Santtana kiffe d'être brésilien et de se servir de son iphone pour programmer ses batteries. Sacrilège au pays de la Battucada?

Non, bonheur d'être de son temps, d'être de son pays, ou coexistent la baie de Rio et l'architecture de Niemayer, les ordinateurs et la guitare acoustique..

Son album s'appelle Modo Aviao, mode avion… alors André, il réclame de se mettre en pause ?

Il réclame surtout la liberté de se construire son identité avec les éléments qu'il s'est choisi. On n'a plus à être déterminé par son pays, sa langue ou son sexe, c'est ça la modernité que revendique Lucas Santtana.

Alors s'il faut qualifier sa musique, au mot World musique inventé par les américains, il préfère le mot Pop parce qu'il désigne une musique à la fois populaire mais aussi à la marge, une musique qui peut éclater comme du pop corn...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.