Ce matin une nouvelle voix dans le panorama des chanteuses de jazz que vous affectionnez tant, Hailey Tuck, qui va chercher son inspiration dans les années 20...

Extrait Dont think twice

S'il fallait faire le tuto suprême pour apprendre à séduire, la vidéo d'Hailey Tuck chantant Dont think twice devrait faire l'affaire.

Un plan séquence sur un visage pâle encadré d'une coiffure à la Louise Brooks, frange brune sur regard bleu turquoise, carré sur le menton, deux mèches entourant la bouche rouge, les épaules recouvertes d'une soie bleu nuit,  le tout sur un fond bleu pâle, du bleu, encore du bleu  pour des blue notes, et pour guérir les bleus de l'âme..

Et puis cet air de jeune fille rangée, presque résignée, de celles qui voyant  l'amour à leur portée, sont trop bien élevées pour tendre la main et le laissent passer en le suivant du regard, mais sans tourner la tête, sans ciller, l’œil mi clos, et une indifférence feinte, dans une forme de sagesse quoi, l'acceptation de la vacuité du désir, oui il y a tout ça dans le chant d'Hailey Tuck, ce qui fait d'elle la patronne de la section chanteuses des amis de Shopenhauer..

Extrait Alcohol 

Car enfin, le chant, ce n'est qu'une affaire de désir.

Le désir est à la musique ce que la matière noire est à l'Univers : Un de ses principaux constituants, invisible mais audible.. 

Oh, pour le malheur de votre serviteur et peut-être d'auditeurs sensibles qui comme moi, j'ose le croire, laissent leur pilosité aller à ses tendances érectiles sous le coup de l'émotion musicale. 

Le désir est le mouvement qui anime les étoiles du Cosmos, les électrons du microcosmos, et les notes de la gamme. Et me voilà comme un astronome heureux qui vient de trouver une comète,  la comète de Hailey, Hailey  Tuck qu'on entend ici bas..

Extrait Close to you 

Comment cette jeune fille née à Austin choisit le jazz et Paris ?

Parce qu'aujourd'hui Marc, en terme de musique, on n'est plus dans le temps hégélien et linéaire de l'histoire. Il y a des boucles dans l'espace temps et l'on peut choisir son époque, son style, et sa ville. Hailey Tuck  née à Austin, Texas, s'échappe d'un pensionnat baptiste et trouve refuge à Paris, mais dans le Paris des années 20, celui de Midnight in Paris de Woody Allen.   

Elle passe ses journées dans les friperies vintage et les nuits à chanter dans les clubs de jazz.

Paris est sa base, le Paris rêvé d'Hemingway, du poete Ezra Pound, de la collectionneuse Gertrude Stein. Sa base à partir de laquelle elle va conquérir nos coeurs, et le monde..

Son nouvel album sort le 27 avril...

Extrait Cry to me 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.