Ce matin une grande voix qui s'inscrit dans la lignée des légendes de la soul music, Deva Mahal...

Extrait Snakes

Savez vous d'où vient l'after Beat Nicolas? Non ce n'est pas une figure du Kama Sutra, un after beat, littéralement ça veut dire après le temps, il s'agit donc du 2ème  temps, que l'on frappe dans ses mains aux Etats Unis, contrairement à nous en France qui frappons spontanément le 1er, ce qui donne le rythme de la bourrée. 

L'afterbeat est marqué par la caisse claire dans les musiques binaires, le rock, la soul, le funk, la pop... poum tchak poum tchak

Et bien il y a de fortes chances pour que l'after beat vienne des chain gangs, ces bagnards afro américains des prisons du sud des Etats unis qui prenaient perpète pour une pomme volée et qui travaillaient à la construction des chemins de fer en synchronisant leurs coups de massues sur les traverses des rails au rythme de l'afterbeat ..

Extrait Run Deep 

La jeune chanteuse Deva Mahal s'inscrit d'emblée dans cette

tradition afro-américaine  bi centenaire, comme pour rendre hommage à ses ancêtres à qui elle doit une des plus belles musiques du monde, la soul music, la musique de l'âme..

Elle est la fille du bluesman Taj Mahal, dont le vrai nom est  Henry Fredericks, et dont la soeur s'appelait Carol, oui Carol Fredericks , celle de Goldman Jones et Fredericks..

Bon avec des ascendants pareils, on s'étonne pas.

Deva Mahal explore donc, à l’instar de son édifiant paternel, les courants chauds de la Great Black Music. 

Mais comment s'inscrire parmi ces voix fabuleuses qui ont marqué l'histoire de la soul music, les Mahalia Jackson, les Aretha Franklin, les Nina Simone......

En revenant aux racines, semble nous dire Deva Mahal, en revenant à la simplicité biblique des negro spirituals.. 

Extrait  Take a giant step

Quelle est la part de l'Afrique dans le Gospel ?

La structure Nicolas, la langue elle, va disparaitre très vite. Les esclaves africains christianisés par les protestants du Mayflower, ne purent recycler leur animisme sur les saints, comme ils le firent chez les catholiques d'amerique du sud.
Par contre la structure africaine du call and response baigne toutes les civilisations :  Un chanteur chante une strophe et le groupe lui répond. Cette pratique ancestrale, on la retrouve jusqu'en Bretagne : Le Kan ha  diskan, que l'on peut traduire par chant contrechant : Le meneur chante le couplet qui est repris ensuite par les autres chanteurs.

Deva Mahal est la digne descendante de la tradition biblique du Gospel et à la question : "Qu'as tu fait de ton héritage", sa réponse est sans équivoque..

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.