Marcel Ophuls, né allemand, devenu d’abord un citoyen français, il pourra aussi bientôt devenir un citoyen américain. La guerre mondiale est terminée ; mais en 1946 il devient un GI et embarque dans un bateau pour le Japon. L’armée américaine y administre les années d’après-guerre. Son père, en février 1947, lui écrit : « J’espère que ton américanisation à toi, en tant que GI chargé d’occuper le Japon, se poursuit de façon distrayante… » Devenir un authentique Américain, c’est alors un des buts. De façon distrayante ? Marcel est propulsé Entertainment specialist ; un GI « spécialiste du divertissement »… Et puis il y a les filles…

L'équipe
(ré)écouter Marcel Ophuls, sa vie, son oeuvre, son siècle Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.