Où Marcel Ophuls évoque sa dernière rencontre avec François Truffaut ainsi que ses projets d'avenir.

Les liens

Ophuls voyageur Souscription pour financer le film Amener Un voyageur à bon port   Un voyageur n’est qu’en partie financé. Télévision, régions et divers organismes publics se sont associés à nous pour le produire. Mais ce n’est guère suffisant car le film est cher et nous ne pouvons, à l’heure actuelle, boucler son financement. La raison principale est que Marcel Ophuls « écrit » ses films à l’aide d’archives et d’extraits de films en très grand nombre. Images d’actualité, magazines, pub, mais surtout extraits de long-métrages de cinéma (Woody Allen, Federico Fellini, Max Ophuls, Vincente Minelli, James Bond (!) pour n’en citer que quelques uns) dont les prix, notamment pour le cinéma américain, sont hors de portée. C’est la raison pour laquelle de nombreux films de Marcel Ophuls sont introuvables et invisibles : les droits cinématographiques n’ont pas été suffisamment acquittés. Nous ne voulons pas que cela arrive cette fois. Les mémoires de Marcel Ophuls sont d’une trop grande importance pour notre culture et notre patrimoine. Nous ouvrons donc cette souscription qui correspond bien à l’esprit de Marcel, toujours méfiant à l’égard des institutions, toujours à la recherche de son indépendance.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.