La Grèce, déjà dans un chaos économique et social, est aujourd'hui abandonnée face à la crise des migrants.

Avec Kostas Vergopoulos, professeur d'économie à Paris VIII

La police macédonienne a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des centaines de migrants et de réfugiés qui ont pris d'assaut
La police macédonienne a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des centaines de migrants et de réfugiés qui ont pris d'assaut © REUTERS/Alexandros Avramidis
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.