Les Panama Papers ont mis dans l'embarras David Cameron, et donc affaibli le camp du "oui" pour rester dans l'Union Européenne. Analyse avec Jon Henley, journaliste au Guardian.

David Cameron a fini par avouer avoir possédé des actions offshore.
David Cameron a fini par avouer avoir possédé des actions offshore. © Reuters / Dan Kitwood
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.