Ce soir, dans Modern Love, initiation au tango : on va faire danser le couple et le désir. Avec l’essayiste, romancière, et "tanguera" Belinda Cannone.

Illustration du livre de Belinda Cannone : Le nouveau nom de l’amour (Stock).
Illustration du livre de Belinda Cannone : Le nouveau nom de l’amour (Stock). © Getty / Oliver Rossi

Vous vous souvenez surement de ces grandes déclarations qu’on a tous gribouillé quand on était petits ? 

Il y avait APTSD pour : « Amour Pour Toujours et Sans Divorce », sans oublier sa variante AESD : « Amour Eternel et Sans Divorce ». 

L’incantation suivait généralement de deux initiales entrelacées et précédait un gros BBBB qui tâche: pour :"Big Bisous Bien Baveux." 

Maintenant qu’on est grand, et qu’on a ravalé salive et illusions;  à l'heure aussi, où un mariage sur deux termine en divorce, l’amour éternel reste pourtant un idéal social et sentimental. Cette soif d’éternité se heurterait aujourd’hui à ce que certains désignent comme une crise de couple. 

De manière plus enjouée mais aussi plus prudente, notre invitée Belinda Cannone préfère observe les transitions qui s’opèrent dans le couple et  en chorégraphie brillamment le ballet. 

Belinda Cannone

Elle est romancière et essayiste.

Après s'être intéressée au baiser, à l’émerveillement, à la bêtise, à l’imposture, elle publie « le nouveau nom de l’amour »,  paru chez stock au début du mois de septembre. 

Un essai stimulant sur les convulsions du couple et du désir à travers les âges. 

S'aimer comme on se quitte de Lorraine de Foucher

le premier et le dernier jour dans la vie d’un couple d’amoureux. Le premier parce que tout s’y joue, le dernier parce que tout s’y perd.  Pour vos témoignages: premierjourdernierjour@gmail.com

Aujourd'hui Lorraine de Foucher , journaliste au Monde, nous parle d' Anna, 34 ans, qui raconte sa rencontre avec Dylan. « deux prénoms qui ne vont pas bien ensemble ». A lire ici dans sa rubrique du Monde.

La programmation musicale

  • PR2B,  les rêves
  • Sylvan Esso, Wheel 
  • Les Beatles, Blackbird

La note vocale

Chaque semaine, un auditeur nous confie par téléphone ce qu’il fait pour se consoler du dimanche soir, d’une peine de cœur ou d’un sale coup de la vie . Le film, la flânerie, l’appel à un ami ou encore la vidéo de chaton qui réconforte. Cette semaine on écoute Charlotte qui nous prouve  que le dimanche peut ne pas être un chemin de croix.

Vous pouvez nous laisser la vôtre, sur notre répondeur 01.56.40.28.10 ou en nous écrivant:  modernlove@radiofrance.com

L'amour de l'art : 

Tahar ben Jelloun nous parle d’amour à mort, d’Ava Gardner et de Hollandais volant, oui il nous parle de Pandora.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.