Ce soir dans Modern Love, on se demande comment trouver la femme de sa vie quand on est un garçon d'aujourd'hui avec l'écrivain Louis Daboussy qui publie "Tue-l'amour" aux éditions Leo scheer.

Illustration du livre de Louis Daboussy producteur de podcasts, auteur de "Tue-l'amour" (Léo Scheer).
Illustration du livre de Louis Daboussy producteur de podcasts, auteur de "Tue-l'amour" (Léo Scheer). © Getty

ll y a des tas de manières de définir a priori celui ou celle dont on espère un jour partager l’existence : on cherche avidement « la perle rare », « la bonne personne », ou encore « l’âme sœur ». À ce niveau de sucre, ma glycémie commence déjà à s’affoler, mais parlez-moi de « votre moitié » ou pire encore, de « votre moitié d’orange », et là, j’ai carrément les dents qui se déchaussent…

L’expression a pourtant une origine plutôt noble : le poète Aristophane expliquait dans le banquet de Platon, que nous étions tous à l’origine des hommes boules. Ronds comme des oranges, rapides, puissants et arrogants. Une telle vigueur a agacé les dieux qui nous auraient alors coupés en deux.

Depuis, agrumes amputés que nous sommes de notre moitié perdue, on serait tous à sa recherche dans un désir désespéré de complétude et de fusion. Une fois qu’on a dit ça, je dois préciser que, personnellement, après avoir souvent cru l’avoir trouvée ma moitié d’orange, j’ai toujours fini par avoir envie d’en faire un smoothie. Soit après avoir éprouvé la vie à deux. Soit, et plus sûrement, après avoir dessaoulé. 

C’est cette errance affective éreintante et parfois avinée que mon invitée raconte dans son roman Tue-l’amour, ou comment notre besoin de consolidation est impossible à étancher.

Louis Daboussy

Louis Daboussy publie son premier roman, Tue-l'amour,  aux éditions Léo Scheer. La quête effrénée du grand amour de Jojo, 35 ans.

La note vocale

Comme chaque semaine, un auditeur nous confie ce qu’il fait, écoute, lit, regarde, visite ou cuisine pour ne pas se faire casser la gueule par la déprime dominicale … 

Ce soir, Léo fait du dimanche le jour du seigneur, mais le seigneur, c’est lui !

Léo fait aussi de la musique sous le nom de scène FELIX et vient de publier un EP intitulé Mad Hatter, et vous pouvez le retrouver sur son compte instagram.

L'amour de l'art

La lettre d’amour d’une personnalité à une œuvre qui parle d’amour.

Ce soir, la tendresse d’Helena Noguerra pour L’Ecume des jours. 

La programmation musicale :

  • Julien Doré, Nous
  • Arlo Parks, Caroline
  • Funkadelic, Can You Get To That
L'équipe