Ce soir au programme de Modern Love et jusqu’à 23 heures, l'auteur et rappeur Gringe qui publie : "Ensemble on aboie en silence", un livre sur la schizophrénie de son frère.

Gringe, rappeur, acteur et auteur de "Ensemble on aboie en silence" (Harpercollins) au Festival des Vieilles Charrues le 20 juillet 2019.
Gringe, rappeur, acteur et auteur de "Ensemble on aboie en silence" (Harpercollins) au Festival des Vieilles Charrues le 20 juillet 2019. © Maxppp / PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/Christine PANNETIER

C’est la pathologie psychiatrique dont le nom nous est le plus familier, c’est aussi paradoxalement la plus incomprise. Comme souvent, en matière d’idées préconçues, la littérature, le cinéma ont nourri notre imaginaire collectif de ces clichés terrifiants : de Dr Jekyll et Mister Hyde à Psychose en passant par Black Swann ou Shutter Island. On se fait des films sur la schizophrénie… et ces préjugés ont des conséquences graves voire dramatiques pour les concernés.Avec la délicatesse et l’humour qu’on lui connait, avec une joie calme qu’on lui connaissait moins, mon invité apporte un point de vue bouleversant sur un sujet, vaste, sensible et aussi poétique. 

Gringe

Le rappeur, auteur et frangin publie Ensemble, on aboie en silence, en co-édition chez Harper Collins et Wagram Livres. Le livre est multiple, et dans la forme et dans sa portée… C’est à la fois un récit très universel puisqu'il y parle de sa relation avec son frère, et beaucoup de fratries pourront s’y reconnaitre sans forcément partager la même histoire et c’est aussi une histoire de la différence, de ce que Gringe  appelle« la folle singularité » de son frère, Thibault.  

S’aimer comme on se quitte de  Lorraine de foucher

Le premier et le dernier jour dans la vie d’un couple d’amoureux. Le premier parce que tout s’y joue, le dernier parce que tout s’y perd.

Ce soir Lorraine de Foucher, journaliste au Monde, nous raconte une histoire qui commence à l'hôpital et elle est racontée par Arthur, 31 ans. 

Pour vos témoignages : premierjourdernierjour@gmail.com. A lire ici dans sa rubrique du Monde.

L'amour de l'art

Chaque semaine, une personnalité se confie a propos d’un livre, d’un film, d’un roman qui selon elle dit, chante, ou raconte le mieux l’amour

Cette semaine la chanteuse Pomme se confie sur la chanson “Mystery of Love”  de Sufjan Stevens, qui a été écrite pour le film Call Me By Your Name de Luca Guadagnino, sorti en 2017.

Pomme a sorti son 2nd album Les Failles en 2019 chez Polydor. France Inter vous en parle ici et et vous pouvez retrouver des interviews de Pomme par ici et par là

La note vocale

Chaque semaine, un auditeur nous confie ce qu’il fait, écoute, lit, regarde, visite ou cuisine pour ne pas se faire casser la gueule par la déprime du dimanche soir…

Ce soir, la note vocale est signée Géraldine Dormoy, son antidote : un apéro avec modération, et avec du pâté.

La programmation musicale

  • Pomme – les cours d'eau
  • Bakar – 1st Time 
Les invités
L'équipe