Vous les avez peut-être croisés : dans le métro, au resto, au boulot, ou pas de pot, sous votre propre toit. Des hommes éplorés, inquiets, qui prophétisent une opération de castration manigancée par un chœur de féministes assoiffées d’égalité et de prépuces.

 Les nouvelles identités masculines : qu'est-ce qu'être un homme aujourd'hui ?
Les nouvelles identités masculines : qu'est-ce qu'être un homme aujourd'hui ? © Getty

Des hommes qui s'estiment victimes d’une crise de la virilité, d’une condition masculine détériorée par le mouvement MeToo. 

Et qui parait-il, ne peuvent pas s’en ouvrir publiquement, parce qu’on ne peut plus rien dire… On ne peut plus rien dire, mais moi, j’ai quand même des acouphènes depuis que j’ai entendu le chef triplement étoilé Yannick Alleno expliquer cette semaine que s’il y a peu de femmes dans les cuisines des grands restaurants, c’est parce qu’elles doivent s’occuper des enfants et que c’est dans leur ADN d’enfanter. Et oui Yannick Alleno, n’est pas que cuisinier, il est aussi généticien freelance. 

Si ces paroles sentent le renfermé, elles ont le mérite de rappeler que le déclin annoncé d’un système patriarcal ne se fera vraiment qu’au gré de la déconstruction de plusieurs imaginaires et par la construction d’une masculinité plus inclusive.  

Le problème du discours qui consiste à dire qu’on ne peut plus draguer, aimer, séduire, élever nos enfants comme on l’entend, c’est aussi qu'il escamote la parole de ceux qui, sans vouloir brûler leur caleçon sur les barricades, sont sincèrement déboussolés par ce grand chambouletout. Qui n’avaient pas du tout prévu de payer comptant la facture de leurs privilèges.

C’est quoi au juste, être un homme juste? Comment on drague? Comment on séduit? Comment on élève ses enfants dans une société, qui sans être devenue la Corée du nord du cul, semble découvrir le consentement ? On attend vos questions et vos témoignages. Au 01 45 24 7000. 

"Les hommes ont mené tous les combats, sauf celui de l'égalité des sexes. Ils ont rêvé toutes les émancipations, sauf celles des femmes. A quelques exceptions près, ils se sont accommodés du fonctionnement patriarcal des société. Façonné par des millénaires de stéréotypes et d'institutions, le modèle du mâle traditionnel est périmé. Il faut inventer de nouvelles masculinités, transformer le masculin pour qu'il soit compatible avec les droits des femmes et incompatible avec les hiérarchies patriarcales. La famille, l'entreprise, la religion, la politique, la séduction,la sexualité, la langue pourraient en être bouleversées." Ivan Jablonka, Des hommes justes, du patriarcat aux nouvelles masculinités, Ed Seuil

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.