Océan est acteur, humoriste et réalisateur. Né Océanerosemarie, Océan affirme sa transidentité en 2018. Au Festival des Merveilles, il présente son prochain long-métrage Océan portant sur sa sa transition, en avant-première, le vendredi 25 octobre à 20h30 à L'Entrepôt à Paris. Le film sortira en salles le 13 novembre.

Océan
Océan © Radio France / Dorothée Barba

Le festival des Merveilles se déroule du 17 octobre au 2 novembre à l'Entrepôt à Paris.

Mais pour préparer le thème de ce soir, j’ai tapé « film transgenre » dans Google. Ce moteur de recherche qui est à l’intelligence collective ce que la buvette de l’assemblée nationale est à la rigueur politique. Mais c’est parfois assez instructif de sonder les profondeurs de l’internet: quand on tape « films transgenre » dans Google donc, apparait une liste de suggestions Allocine.

L’algorithme, propose: « Laurence anyways » de Xavier Dolan ou « Tomboy » de Céline Sciamma. Jusqu’ici, tout va bien. Mais sont également suggérés « Madame Doubtfire », « Chouchou » avec Gad Elmaleh et « Ma femme s’appelle Maurice » de Chevalier et Laspales

Pardon pour le spoil, mais que ce soit dans Madame Doubtfire avec Robin Williams (paix a son âme) ou dans « Ma femme s’appelle Maurice » avec Régis Laspalès (qui se débrouillera avec Satan) : ça se finit pas très bien pour les représentations cinématographiques des identités de genre.

Y a encore du boulot au cinéma, à la télévision, en politique, sur les réseaux sociaux, et même dans le Larousse, on y reviendra, pour que soit définis et incarnés correctement la transidenté et la transition. Ben tiens, d’ailleurs, quand on tape transition, dans google, on est redirigés très vite vers la page Pokemon.com

On va laisser Pikachu et les Transformers en dehors de ça, et écouter plutôt, la parole des concernés.

La transidentité, l’accueil fait par la famille, les proches au moment du coming-out en tant que personne trans, c’est le thème de l’émission ce soir. Avec vos récits et vos témoignages qui nous parviennent en direct au 01 45 24 7000, ou sur l’application mobile France inter...  

LA PROGRAMMATION MUSICALE

Stephan EICHER Prisonnière (Polydor 2019)

LIZZO Truth hurts (Nice Life/Atlantic 2019)

Claude NOUGARO Tu verras (1978)

ANGELE Les matins (Angele VL records 2019)

The TESKEY BROTHERS So caught up (Decca Records 2019)

THE KINGSMEN Louie Louie (1963)

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.