Ce soir dans Modern Love on parle de désir d’enfant contrarié par le temps qui passe et par des hommes qui ne font que passer. Avec l’écrivaine Audrey Page qui publie "Allers-retours pour un bébé" aux éditions Albin Michel.

Illustration pour le livre d'Audrey Page , "Allers-retours pour un bébé" (Albin-Michel)
Illustration pour le livre d'Audrey Page , "Allers-retours pour un bébé" (Albin-Michel) © Getty / Basak Gurbuz Derman

Ce sont trois toutes petites lettres et un pays tout entier qui s’est longtemps raidit, pincé le nez, bouché les oreilles. Trois lettres de rien du tout qui ont pris tout leur temps pour faire leur trou dans la loi et les esprits. La PMA pour toutes, la procréation médicalement assistée pour les lesbiennes et les femmes célibataires devrait a priori être entérinée en 2021. C’est pas demain. Mais c’est bien dans quinze jours à peine que les opposants à la loi organisent une nouvelle journée de mobilisation. On aura donc a nouveau l’indicible joie d’entendre pleins de slogans aux rimes pauvrettes et ironiquement enfantines. PMA ayant le grand malheur de rimer avec « a pu papa ».  Ce sera peut-être aussi, qui sait, le moment d’écouter enfin la parole des concernées. Ces quelques 2000 à 3000 Françaises qui se rendent chaque année à l’étranger pour y avoir recours. Comment devient-on hors la loi ? Comment se fabrique-t-on une famille de cœur ? que se passe-t-il quand à 40 ans, on réalise soudain qu’on a perdu au grand jeu des chaises musicales de la procréation ? Faire un bébé seule mais bien accompagnée, C’est l’histoire de mon invitée, c’est aussi celle d’une carte des liens familiaux qui se redessine, et dont on va suivre les tracés.

Audrey Page

directrice marketing le jour, écrivaine la nuit, et toute jeune maman. Elle publie  chez Albin Michel son premier livre: « allers retours pour un bébé ».   préfacé par le Pr Olivennes.

S'aimer comme on se quitte de Lorraine de Foucher

le premier et le dernier jour dans la vie d’un couple d’amoureux. Le premier parce que tout s’y joue, le dernier parce que tout s’y perd.  Pour vos témoignages: premierjourdernierjour@gmail.com

Aujourd'hui Lorraine de Foucher , journaliste au Monde  nous parle de Marie, 38 ans pour qui tout commence dans un hôtel en bordure de zone commerciale...
A lire ici dans sa rubrique du Monde.

La programmation musicale:

  • Ezechiel Pailhes, J’aimerais tant 
  • DaBaby, en duo avec Roddy Rich, Rockstarr
  • Dusty Springfield, Son of a preacher man

La note vocale

Chaque semaine, un auditeur nous confie par téléphone ce qu’il fait pour se consoler du dimanche soir, d’une peine de cœur ou d’un sale coup de la vie . Le film, la flânerie, l’appel à un ami ou encore la vidéo de chaton qui réconforte. 

Cette semaine on écoute Mathieu Alterman qui partage sa botte secrète anti blues dominical : la série Benny Hill, Roger Carel, et le droit au mauvais goût.  

Vous pouvez nous laisser la votre, sur notre répondeur 01.56.40.28.10 ou en nous écrivant:  modernlove@radiofrance.com

L'amour de l'art : 

Mathias Malzieu . Le rêve éveillé de Michel Gondry .

L'équipe