Martine, retraitée à Paris, souhaite que l’Etat prenne en charge les maladies lourdes comme Alzheimer, afin de décharger les familles.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.