Dans son texte d'introduction, Jean-Claude Grumberg conseille de lire les Moman à haute voix. C'est ce que font pour nous Zabou Breitman et Antonin Chalon

Moman
Moman © Radio France

Que fait on quand on est vieux, s'interroge Jean-Claude Grumberg. On pense à sa tendre enfance même et surtout si elle ne fut pas si tendre. On pense donc également à sa moman chérie que pour bien des raisons, hélas, on n'a plus vue, ni, rehélas, entendue, depuis belle lurette

C'est donc sans doute en pensant à ma moman à moi et sa voix à elle et aussi à son petit garçon que je me suis mis à écrire les Moman.

Aller loin

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.