C’est un hommage à la littérature que je vous propose à travers ce voyage dans les plus belles librairies du monde.

Et si il est un lieu qui raconte une histoire, une machine à rêver , c’est bien le cimetière des livres oubliés… un lieu central dans le roman « l'Ombre du Vent » de Carlos Ruiz Zafon… invité d’honneur aujourd’hui au salon du livre. C'est dire dans le monde certaines librairies sont aussi de véritables lieux d’inspiration comme la librairie Lello & Irmao à Porto au Portugal. Imaginez un vaisseau de bois renversé de style néogothique et moderniste du 19°. Une coupole en verre et un énorme escalier en bois qui trône au milieu des livres . Une atmosphère magique Hollywood a d’ailleurs choisi pour tourner des scènes du film Harry Potter. Mais la librairie qui est à la fois la plus belle et dont l’histoire est digne d’un roman est la librairie El Atheneo à Buenos Aires. Tout a commencé en 1919, lorsqu’un certain Max Glucksman décide construire un théâtre. Le Grand Splendid …qui deviendra le haut lieu du Tango où Carlos Gardel, Corsini se produiront régulièrement A la fin des années 20, le théâtre devient un cinéma et proposera les premiers films parlants… Et ce n’est qu’en 2000 que ce lieu devient une librairie . Les architectes décident alors de retrouver le faste de la belle époque du théâtre et d’en jouer invitant les clients à passer sa soirée dans cette librairie ouverte jusqu’à deux heures du matin. Aujourd'hui, La librairie El Atheneo est véritablement un symbole de la culture littéraire du pays qui a joué un rôle très important au 20°siècle en publiant par exemple les livres interdits en Espagne sous le règne de Franco ou des livres médicaux pour faire avancer la santé publique en argentine. Du bon usage du livre fréquenté pas près d’un million de personnes chaque année et qui achète pas moins d’un million de livre. Et puisque c’est une chronique de voyage je vous propose de découvrir La librairie de voyage Ulysse à Paris la plus ancienne du monde situé rue Saint-Louis de l’île . Ici dans un décor de carte, de guide et de boussole, on y croise encore les fantômes de Théodore Monod, Hugo Pratt ou Nicolas Bouvier qui affectionnaient ce lieu et aujourd’hui encore les écrivains s’y donnent rendez-vous tous les mois pour partager leur passion du voyage. Et l’été la librairie se délocalise sur un bateau à Hendaye. Ce qui fait dire à sa fondatrice Catherine Domain que c’est la plus belle librairie du monde.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.