Ce matin, Daniel clame son amour pour les souliers Louboutin.

« Cher Christian Louboutin je suis archi fan de vos chaussures. La première fois que j’en ai acheté une paire je m’en souviens comme si c’était hier, comme si c’était avant hier 

…J’étais moralement en petite forme. 

Le coronavirus 

La pluie 

Le 49.3 

Ma voisine qui ne veut plus coucher avec moi gratos 

Bref j’avais le blues ! 

C’est là que ma compagne est intervenue elle m’a dit : _« et si pour te changer les idées tu faisais comme moi, va chez le coiffeur, change de coupe ».  _Puis jetant un œil sur mon front très très aéré, elle s’est excusée puis a rajouté: 

« bon le coiffeur c’est pas la meilleure option pour toi mais j’ai mieux, un truc qui me console à chaque fois quand j’ai le blues…Va t’acheter une paire de chaussures neuves ! » 

Je suis donc sorti de chez moi avec la ferme intention de trouver la paire qui me rendrait le sourire. J’arpente les rues de Paris sous la pluie et comme le veut l’expression consacrée je lèche les vitrines, je lèche, je lèche, je lèche mais rien, pas la moindre émotion. 

Et puis à hauteur du 68 rue du faubourg St Honoré, Paris 8ème, mon pas se fige, je m’avance plus, je n’y arrive pas hypnotisé que je suis devant la vitrine qui m’est voisine: je suis chez Louboutin. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo! 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.