Daniel propose une recette de foie bien à lui et lance un défi culinaire à Mr Gui...

Ah je m’étouffe. J’ai un sauciflard dans la gorge, de la choucroute dans les yeux… je vais crever !

Leila saute lui dessus, saute lui dessus à pieds joints jusqu’à ce que ses yeux explosent et que ses testicules les remplacent ! 

J’en peux plus ! Moi pendant ce temps-là je vais m’ouvrir le ventre, arracher mon foie le couper en tranches et puis…

“Dans une poêle chaude dans laquelle j’aurai versé un filet d'huile d'olive, je ferai saisir les tranches de foie pendant 2 min, puis je retournerai les tranches et finirai de les cuire pendant 2 min. 

Puis mes tranches de foie je les réserverai !
Dans la même poêle, j’ajouterai un morceau de beurre puis des échalotes que je ferai suer durant 1 min. 

Je remettrai les tranches de mon foie et les déglacerai avec 3 cuillères à soupe d'eau et de vinaigre balsamique. 

Je les mangerai et normalement je devrais crever ! 

Ahhh vous y avez cru à mon suicide auto-cannibale ! 

Bande de fous ! Mais jamais je n’oserais faire ça !

Déjà parce que je suis douillet et aussi et malheureusement par ce que mon foie n’est plus comestible depuis longtemps où alors flambé !

Vos mièvreries me bouleversent de chagrin et de honte Mr Gui.

Et qu’être une femme n’est pas un handicap nanana... Et que chef est un mot féminin nununu…

Et que la cuisine n’a pas de sexe… ninini 

Mais fermez là bordel !

Cheffe Darroze s’il vous plait passez-moi de la farce, du fil et une aiguille que je farcisse ce chapon de la sous culture radiophonique !”

Et puis qu’est-ce que vous y connaissez réellement à la cuisine ?

Même si je dois reconnaitre que vu votre train de vie de milliardaire russe vous avez surement une vague idée de ce qui est bon… alors il est vrai que :

- vous êtes fruité comme un éclair de Christophe Michalak 

- vous êtes fondant comme un macaron de Pierre Hermé 

Mais vous êtes con comme un nuggets du père Dodu 

Si vous voulez vraiment connaitre une expérience culinaire extrême si en vous asseyant à table vous voulez connaitre le frisson de ne pas savoir si vous aller sortir de l’établissement mort ou vivant, si vous n’avez pas peur à chaque bouchée que des larmes viennent inonder vos yeux / que des enzymes viennent ronger vos dents et que votre système digestif dans son ensemble se disloque… Hé bien venez avec moi tenter l’aventure de la cantine de Radio France, cette cantine qu’on appelle au royaume de la gastronomie « la roulette russe » une bouchée sur six : tu meurs ! 

Il est là, là le vrai challenge culinaire, il est pas ailleurs ! 

Désolé Mr Gui mais une fois de plus force est de constater que vous avez encore dit n’importe quo

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.