Aujourd'hui Daniel Morin laisse couler ses larmes pour Nicolas Hulot, pour les espèces menacées, les paresseux, les tigres du Bengale, et même l'espèce humaine et Guillermo Guiz...

Quelle bande de salaud !

Quelle bande d’ordures !

Quelle bande de fumierrrs !

Alors non je ne parle pas de mes collègues de la Bande Originale qui, bien que peu fréquentables ne méritent pas pour autant cette bordée d’injures !

Non je parle de tous ceux qui hier se sont moqués, ont accablé, ont raillé ce pauvre Nicolas Hulot à l’occasion de son discours de départ du Ministère de l’écologie ! Exemple : Jean-Michel Apathie…

Quelle violence ! Quelle méchanceté, quelle saloperie celui-la !

Et la sensibilité on n’y a pas droit ?

Et la délicatesse on n’y a pas droit ?

Et la tendresse on n’y a pas droit ?

Nicolas Hulot c’est l’émotion à fleur de peau. Nicolas il parle aux arbres et les arbres lui répondent. Nicolas il fait corps avec la nature, et la nature le lui rend bien. Il a un teint de jeune fille, des cheveux de sirène et fessier de puma.

Nicolas Hulot… contrairement à la cagole qui s’épanouit quand elle bronze comme un croque-monsieur et qu’elle transpire comme une aisselle de camionneur moldave… Pour Nicolas le réchauffement climatique est une calamité et il voudrait que ça aille plus vite pour sauver la planète, et les ours polaires qui bientôt pour rester au frais vont envisager l’épilation intégrale !

On peut être sensible tout en étant conscient que l’urgence est là !

Alors bien sûr il faut combattre, il faut lutter chacun de notre côté, à notre petit niveau… Nagui en est un bel exemple. Pour lutter contre la superproductivité il ne mange plus de viande. Pour protéger nos nappes phréatiques il ne prend plus de douche. Mais vu l’état des choses il faut être plus radical. Et comme Nicolas Hulot n’était pas soutenu pour mettre en route ses réformes radicales, il a craqué, il n’en pouvait plus de ces promesses non tenues. Moi je les comprend les larmes de l’ancien ministre… Moi aussi il m’arrive de pleurer à chaudes larmes en pensant à la misère du monde, qui nous entoure…

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.