Daniel Morin s'est endormi enragé après appris qu'on voulait encore descendre les limitations de vitesse. Cette nouvelle l'a plongé dans un rêve où le totalitarisme régnait sur le monde.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.