Daniel est ce que vous avez tout compris aux conditions de dé-confinement données hier par le Premier ministre ?

Mais enfin Nagui vous me prenez pour qui, petit homme qui ne prenez jamais le métro sous prétexte que les pauvres sentent forts ! 

C’était un moment particulièrement compliqué, long, technique et chiant cette intervention d’Édouard Philipe et de ses ministres mais j’ai tout compris ! 

Prenons l’exemple des transports en commun en ile de France, un chapitre aussi complexe qu’imbitable ! 

Les transports en commun seront accessibles à tous ceux qui portent un masque à partir de lundi sauf, sauf, sauf… sauf aux heures de pointes qui sont réservées à ceux qui auront une attestation de leur employeur… 

Si toutefois le métro est vide, vous pourrez le prendre même sans attestation de l’employeur.

Notez toutefois que si vous prenez un métro vide sans attestation et qu’à une station quelconque une fournée d’employés avec une attestation de leur patron venait à monter, descendez immédiatement de la rame sous peine d’être verbalisé ou de vous prendre une mandale… 

Par ailleurs, comme ça va quand même être la merde, les employeurs sont appelés à jouer le jeu en étant plus souple sur les horaires de travail, de pratiquer ce qu’on appelle les « horaires décalés ».

Les employeurs sont invités à, par exemple, autoriser leurs employés à arriver au travail à midi, heure creuse et à repartir vers 22h, heure creuse !

Si les employés concernés par les heures creuses ont des enfants et que ces horaires souples les mettent dans la panade, le gouvernement a décidé de défiscaliser les heures supplémentaires des nounous ! 

En plus si vous décidez, pour des raisons de sécurité, de garder la nounou pour dormir à domicile, vous pourrez réclamer 55€ par jour de frais de couchage à votre caisse l’allocations familiales.

Si toutefois vous avez des rapports sexuels avec la dites nounou, le dédommagement ne sera plus que de 8,55€ par nuitée…

Vous pourrez cependant vous faire intégralement rembourser de vos dépenses de contraceptions ce qu’on appelle « les frais de capotes ».

Si vous êtes vieux et fragiles et que vous vous retrouvez dans les transports publics, qu’est ce que vous foutez là bon dieu !?

On a dit que les seniors devaient rester con-fi-nés !

C’est pas compliqué à comprendre merde ! Si on vous chope dans le métro vous serez virés comme des sagouins et vous rentrerez à pied à l’EHPAD même si c’est à plus de 100km à vol d’oiseaux ! 

Voilà les amis je crois que j’ai bien compris les consignes en vue du dé-confinement, je suis prêt pour lundi ! 

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.