Avec la téléréalité nous dit Daniel Morin, on est plus sur un programme dont la thématique serait « la fin de l’évolution de l’espèce » que sur « l’avenir de l’humanité »...

Chère Delphine de Vigan, votre livre, quelle claque ! 

Candidats de télé réalités, stars éphémères des réseaux sociaux... C’est la foire aux cons et on se presse pour l’admirer ! 

Les aventures des « marseillais » sur W9 sont un succès d’audience, pourquoi ? Avec des garçons prénommés Paga, Kevin ou Brandon qui résonnent comme des promesses d’échec scolaire... Et des filles comme Maeva, Océane, Shanna dont les prénoms font penser à du gel douche bon marché… 

On n'est plus sur un programme dont la thématique serait « la fin de l’évolution de l’espèce » que sur « l’avenir de l’humanité ».

Le vide serait-il moins vide quand il est filmé ? 

Bon, en même temps, c’est tout un art que d’attirer et de garder des millions de fans en leur montrant sa vie privée… 

En plus ça doit être un boulot de dingue, les gamins ça peut être imprévisible… Imaginez ! 

La maman arrive, pas une ride, maquillée comme une fée avec un sourire de conne et qui parle comme une débile… 

"Bonjour les amis j’espère que vous allez super hyper bien aujourd’hui ! Ce matin, Kevin ne sait pas qu’une surprise l’attend dans le salon. Là il est en train de jouer dans sa chambre à la reine des neiges ! Je l’appelle !" « Keeeeevin ! » 

Et Kevin arrive déguisé en reine des neiges... Une fois dans le salon il découvre un paquet cadeau ! Il doit exprimer « la joie ».

(triste) "Wouaaaaaa un paquet cadeau..."

Coupez ! 

"Mais enfin, non Kevin, la joie, c’est pas ça la joie ! La joie c’est fort, la joie c’est l’amour ! C’est sucré, bisou bisou namasté… Allez on y croit Kevin !"

(fou) "Woaaaaa un paquet cadeau c’est trop bien !!! Un paquet cadeau haaaaaaaaaa !"

Coupez !

"Kevin, je t’aime d’un amour licorne cœur cœur mais là tu vas prendre ma main dans la gueule ! Tu en fais beaucoup, beaucoup trop ! On recommence !"

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.