Dans sa chronique, coup de gueule de Daniel Morin : des députés profitent d’un examen de texte plutôt protecteur des animaux pour proposer un amendement de génocide organisé !

Alors moins une chronique aujourd’hui et plus un coup de gueule ! 

Chers amis, connaissez-vous François-Michel Lambert, Frédéric Dumas et Martine Wonner ? Eh bien, ces trois personnes sont toutes députées de la République, et elles s’intéressent activement à la cause animale qui est au cœur des débats de l’Assemblée Nationale, aujourd’hui 8 octobre 2020.

Oui, aujourd’hui, nos députés doivent examiner une proposition de loi pour interdire certaines pratiques comme la chasse à courre, l’élevage en cage, ou encore les spectacles avec animaux vivants !

Eh bien, à ce projet de loi, nos trois larrons ont proposé un amendement plutôt baroque : ils proposent que le chat, le minou, soit classé comme espèce nuisible ! Ce qui permettrait d’organiser des battues pour les éliminer. Oui, nos trois amis veulent protéger les oiseaux et les lézards de ce monstre qu’est le chat !

Non, mais ça va pas, les gars ? Des battues pour buter des chats ! Non mais on va où, là ? ! Vous profitez d’un examen de texte plutôt protecteur des animaux pour proposer un amendement de génocide organisé ! Mais ça va au delà du cynisme, vous avez du sang de nazi dans les veines, c’est pas possible ! 

Non mais, avec des élus comme vous, si un jour vous trouvez qu’en France il y a trop de vieux, vous allez organiser des chasses aux vieux ? Des battues seniors ? 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés