Les épanchements à la Robert Guédiguian qui fait parler Ariane Ascaride comme Fernandel, très peu pour Daniel Morin !

Hou la vache les amis, j’ai bien cru que je ne pourrais pas être des vôtres ce matin ! J’ai failli y passer ! 

Je m’explique. Il était 8h10, comme tous les matins j’étais dans le grand hall de Radio France en train de nettoyer les grandes baies vitrées. Oui, mon salaire à la Bande Originale ne suffit pas à nourrir et à habiller mon enfant et mes femmes… 

8h15, je fais une petite pause en fumant une pipe de crack avec des collègues du service des sports de France Culture, là arrivent huit bagnoles avec gyrophares. Je me lève pour voir ce qui se passe et qui a besoin d’être accompagné de huit bagnoles.

Là, sort d’une des voitures Éric Dupont-Moretti. Woaaaaaaaaa ! 

Du coup je vais vers lui, oui moi les gens qui ont un visage ouvert et sympathique je vais tout de suite vers eux ! 

Sauf que j’oublie deux choses : il est Ministre de la Justice et moi je fais 1m85 et je porte une énorme doudoune très sombre !

Et je sais pas ce que les flics ont contre les doudounes mais là un gars qui ne rigolais pas, mais pas du tout, mais pas du tout du tout vient vers moi et me dit « reculez » ! Ah ben moi quand tu brises mon élan ça m’agace du coup je réponds : « Mais t’es qui toi ? »

Et là sans sentir à une seule seconde le besoin de se présenter comme je le lui demandais, il pose sa main sur mon épaule… 

« Mais putain de… » J’ai pas eu le temps de finir ma phrase, je me suis retrouvé au sol… Je me suis dit : « ça y est c’est parti, ça va être le cirque, la grande farandole je vais manger chaud, à tous les coups ils vont me fouiller… Comment je vais leur expliquer que dans ma poche de doudoune ce couteau à cran d’arrêt avec une lame de 25cm c’est pour me couper les ongles... Que ce taser 200.000 volts c’est pour allumer mes clopes… Et que ce flingue c’est au cas où je me ferais attaquer par un pigeon ? ... à tous les coups ils vont croire que je représente une menace… » 

Alors je mets tous les atouts de mon cotés, je leur dis : « c’est bon les gars, c’est bon pas la peine de s’énerver, moi le maintien de l’ordre je suis totalement pour, c’est de famille. Mon grand-oncle espagnol en 36 il était franquiste et ma grand-mère en 45 elle a été tondue ! Loin de moi les idées de gauchos qui hantent les couloirs de Radio France ! 

Non non non je suis bien à droite, très très à droite même, totalement favorable au régime de la dictature, ça fait bien longtemps que je ne crois plus en cette énorme escroquerie qu’est la démocratie. Non la bien-pensance et la solidarité entre les hommes et les peuples ça me fais chier. Très peu pour moi les épanchements à la Robert Guédiguian qui filme Ariane Ascaride en la faisant parler comme Fernandel ! 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés