On voit bien avec l’incroyable histoire du facteur cheval que l’amour ne fait pas que déplacer des montagnes, ça peut aussi amener à la création et à l’art. C’est aussi un bel hommage à la rêverie et à la volonté. La morale est là, il faut aller au bout de ses désirs.

Aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhh ! 2019 le cauchemar continue, il dit toujours autant de conneries en plus il est végétarien ce con il peut même pas bouffer sa langue !

Leila file moi tes doigts crochus que je lui plante dans les yeux, que je les arrache et que je fourre dans le nez. 

Mais c’est pas vrai, il commence l’année avec un menu Maxi best-of, Burger guimauve et smoothie à l’eau tiède et que l’amour déplace les montagnes nanana, et que l’art et la création c’est de l’amour ninini et qu’il faut aller au bout de ses désirs nununu...

Oh merde j’ai la nausée...

Par pitié Mr Gui faites-moi plaisir, oui rien qu’une fois en 5 ans, faites-moi plaisir sortez du studio allez au bout du couloir, prenez l’ascenseur, passez devant les vigiles de la Maison de la radio on fera une cagnotte, sortez de la Maison de la radio prenez la direction de la Seine, approchez-vous du fleuve et plongez, oui plongez dedans juste après avoir attaché un énorme parpaing à vos pieds. 

S’il vous plait pour l’amour du showbiz et mon équilibre digestif ! 

Non il bouge pas... tant pis j’aurais essayé !

Non mais merde à la fin, stoppez vos insupportables niaiseries, même si, même si, je veux bien le reconnaître, vous avez la flamboyance d’un étalon de course, vous avez l’éclat d’une pouliche Ukrainienne, vous avez la force d’un âne reproducteur mais vous êtes con comme poney de manège. 

Et puis l’amour vous y connaissez quoi ? A part le tarif au bois de Boubou. 

Moi, je peux vous le dire, il ne faut rien faire par amour. L’amour rend malheureux, l’amour rend pauvre, l’amour rend syphilitique et puis c’est tout ! 

Une fois encore Mr Gui, avec tout le manque de respect que j’ai pour vous, vous avez encore dit n’importe quoi ! 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.