Dans cette chronique, Daniel Morin nous parle du "Viking way of life"...

Les amis je ne vais y aller par quatre chemins. Les séries télé, ça me fait chier ! Sauf... Sauf... Sauf quand ça envoie du lourd, du sévère, du velu ! Ce week-end je me suis fait la saison 1 de "Barbares" et la dernière saison de "Viking" ! 

Alors les intrigues sont très accessibles.

Dans "Barbares" faut tuer les romains avant que les romains vous tuent… Et dans "Viking", faut envahir les voisins… Dans les deux cas tu te perds rarement dans l’intrigue ! C’est dingue comme ça fait du bien de regarder des trucs comme ça… 

Alors bien sûr, ce n’est pas pour tout public. Si vous êtes de nature délicate et sensible, évitez. Dans "Viking" par exemple, quand les gars débarquent quelque part pour envahir, t’es pas sur une configuration style huissier :

« Bonjour Messieurs Dames, à partir d’aujourd’hui, votre village ne vous appartient plus, j’en prends officiellement possession, veuillez quitter les lieux le plus rapidement possible. » 

Non, là t’es plus en configuration : "rhaaaaaaaa coupez la tête des hommes, les bras des enfants ! Égorgez les femmes, violez le bétail , brûlez les maisons et servez-moi une bière !"

Moi perso j’adore. Au moins à l’époque quand on prenait une décision, on s’y tenait et ça allait vite.

Si Olivier Véran avait été Viking, on n’en serait pas là. Il se serait pointé à la télé avec sa barbe et ses cheveux longs, il aurait dit : « le vaccin est obligatoire », puis il aurait planté sa hache dans quelque chose ou quelqu’un et personne n'aurait moufté ! Deux heures plus tard il y aurait eu une queue de 60 millions de français la manche relevée pour se faire piquer… 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés