Ce matin, Daniel Morin vous parle d'une pollution qui malheureusement n'est pas assez évoquée : la pollution de l'élocution.

La pollution on connaît. La pollution de l’air, la pollution des sols. Mais d’autres genres de pollution sont aussi à prendre en compte mes amis…

Il y a la pollution de l’élocution.

Une pollution qui ici nous est plutôt familière grâce à Guillermo Guiz, le glyphosate de la langue.

Guillermo Guiz ne parle pas français, il éructe le français, il le postillonne, il le mâche et le crache aux oreilles d’un public et de collègues bien patients si vous voulez mon humble avis !

Attends la prochaine présidentielle petit fumier de Belge quand les patriotes seront au pouvoir on va voir si tu fais toujours ton malin a écorcher la langue de Molière, de Ronsard et de Pétain ! 

Vous allez finir dans un Thalys direction Molenbeek, toi et tes prémolaires blasphématoires ! 

Bon je me calme ! 

Et puis merde à la fin, pourquoi est-ce que je me calmerai hein ? Ça finit par nous bousiller de nous calmer, chaque fois qu’on s’emporte un peu… 

Réagir de façon violente ça nous manque à nous, espèce sanguine qui fut un temps n’hésitait pas à péter la gueule de son voisin en cas de conflit ! 

Et une fois qu’on a péter la gueule de quelqu’un qui vous agace on se sent vachement mieux, on est moins tendu, on se sent libéré, relax, on dit non à l’ulcère, à la dépression, à la frustration.

Péter la gueule ou bien, et c’est encore mieux, tuer quelqu’un ! 

Oui le meurtre est pour des raisons idiotes de « vivre ensemble » décrié mais c’est nul, quand tu es énervé tu cognes quand tu es ivre de rage tu dessoudes, ça soulage et peut-être même qu’avec cette méthode de gestion du stress on entrouvre la porte d’une éventuelle solution à la surpopulation de la Terre ! 

Je vous rappelle qu’on est plus de 7 milliards et que sur ce nombre ahurissants y a un bon paquet de crétins qui ne méritent pas mieux qu’un coup de fusil ou bien… ou bien… une bonne strangulation !

Oui mes amis, la strangulation c’est tellement bon ! Et je ne suis pas le seul à le penser : Nagui, pour des raisons purement érotiques, est un fervent défenseur de cette pratique de démultiplication de l’orgasme par suffocation ! 

Mais là, moi je parle de la strangulation punitive et définitive, celle qui libère celui qui la pratique et fais taire celui la subie ! 

Et Clayton Lucas est d’accord avec moi ! 

Alors qui est Clayton Lucas ? 

Et bien Clayton Lucas est un américain de 25 ans qui, quand ça va pas et ben ne dissimule pas son mal être, il agit !

La preuve : il y a un peu plus d’une semaine il faisait du stop. Un automobiliste s’arrête plutôt sympa. Les 2 hommes tracent la route tout va bien sauf qu’à un moment le conducteur commence à chanter des chants de Noel.

Des trucs à bases de « Jingle Bell » et autres « mon beau sapin » 

Là il se passe quoi dans la tête de Clayton Lucas ? 

On ne sait pas très bien… Ce qu’on subodore c’est que Clayton a un problème avec Noel ou tout simplement avec les mecs qui chantent en conduisant parce qu’au lieu de se boucher les oreilles, résigné ou de supporter les mélodies de la sainte nativité qu’il déteste et bien il laisse s’épancher son courroux et étrangle le chanteur ! 

Alors acte fou ? Acte cruel ? Acte barbare ? 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.