Dans sa chronique, Daniel Morin nous propose un remède à la peur.

La peur ! La trouille ! Les chocottes ! Les miquettes ! On connaît tous ça…  Alors bien sûr on a vu que pour y remédier il fallait peut-être lutter contre elles, dominer sa peur ! S’y confronter !

Alors moi, j’ai un copain qui avait peur des ours, un jour, au Canada, il en a vu un, il a dominé sa peur, il s’y est confronté, il est allé le voir l’ours !  

Il lui dit : "J’ai pas peur de toi l’ours non, non, non ! C’est fini tout ça ! Et pourquoi j’aurais peur? Hein pourquoi? Petit, j’avais un nounours, et ben je l’aimais cet ours. Je vois pas pourquoi aujourd’hui ça m’angoisserait les ours… Tu vois j’ai plus peur je bouge pas là. Eh ben il est mort !"

Grosse connerie que de se confronter à ses angoisses certaines fois ! Non il faut vivre avec et puis c’est tout ! La peur c’est une grande farandole où tout le monde se tient la main en ayant la trouille de sa phobie tout en riant de celle des autres !  

Regardez : Strauss Kahn avait peur d’être élu. Les femmes ont peur de Strauss Kahn. Tanguy a peur des femmes. Les travailleurs de gauche ont peur de Tanguy. Pénélope Fillon a peur du travail. J’ai peur de Pénélope Fillon. Dominique Strauss Kahn a peur de moi. J'ai peur des maladies. Les maladies ont peur de Guillermo. La boucle est bouclée !  

Faisons tous la ronde pour nous débarrasser de nos angoisses, rions-leur au nez de façon goguenarde et libérée en leur faisant comprendre que l’angoisse des uns peut très bien un jour se retrouver elle-même angoissée par une peur dont sa victime initiale n’a rien à foutre !  

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés