Anne Hidalgo demande à Daniel d'accueillir des athlètes pendant les JO en 2024...

C’est ce soir, c’est la grande nouvelle qui doit tomber en direct de Lima. Après avoir ramasser ses dernières envelopes de cash, le comité internationale Olympique va officiellement déclarer Paris comme ville hôte des JO 2024.

En gros, la cérémonie, ça devrait donner ça : « Bonjour, les JO 2024 c’est à Paris. Merci »

Voilà. Un événement qui va durer 3 secondes, ça valait vraiment le coup d’aller jusqu’au Pérou.

La question maintenant est de savoir si Paris sera prête à temps pour l’organisation de ces fameux jeux. C’est dans 7 ans ça va arriver super vite, du coup ça m’a inquiété et moi quand je suis inquiet, je dors mal. J’ai des rêves agités.

Dans mon rêve, je suis tranquillement installé dans mon salon en pleine séance de relaxation, assis dans la position du nénuphar. J’écoute l’intégral des discours de Mussolini, quand d’un seul coup, on frappe à ma porte.

C’est Anne Hidalgo qui me dit :

- C’est une catastrophe, on a les JO 2024
- Mais enfin Anne, c’est pas ce que vouliez ?
- Non, c’était pour faire genre. On n’a pas de quoi les organiser, ces jeux à la con
- Et puis d’abord qu’est-ce que vous faites chez moi, on ne se connait même pas ?
- C’est votre rêve mon vieux, j’y suis pour rien
- C’est pas faux
- Vous pouvez me rendre service
- Quel genre ?
- Accueillir les athlètes chez vous
- Mais enfin, y’a pas de place, je ne m’appelle pas Nagui
- Si je vous envoie des gymnastes, je vous envoie des chinois, c’est petits les chinois, ça ira ?
- Je ne sais pas, ils sont combien ?
- 80
- Ah non, 80 ça tiendra jamais
- Si, 20 dans votre chambre, 20 dans le couloir et les 40 dernier dans la cave
- Bon admettons. Je rends service, j’ai quoi en échange
- La médaille de la ville de Paris
- Non, je m’en fou, je ne veux pas de la médaille, je veux du concret
- Un pass navigo gratos
- Je ne prends pas le métro, ça me donne des aphtes
- Un abonnement vélib
- Non, j’aime pas le vélo, j’aime pas les écolos…..

La suite à voir et écouter...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.