Après Fillon chez Tanguy Pastureau, continuons donc avec les play-boys de droite.

Christian Estrosi, on le sait, est un homme séduisant, mais pas que, il est aussi un homme généreux.

Le maire de Nice l’a annoncé, il va lancer après les élections sénatoriales, un nouveau mouvement, un mouvement d’élus locaux. Un mouvement qui accueillera ceux qui se sentent proches du mouvement Les républicains, mais aussi ceux qui sont séduit par le mouvement du président Macron , à savoir le mouvement En Marche.

Il a raison Christian, il faut taper large. Mais il y a large et large. Ça m’a turlupiné tout ça, j’en ai même rèvé.

J’ai rêvé que j’étais chez moi tranquille en train d’écouter l’album de reprises d’Amadou et Mariam par Michel Sardou quand d’un seul coup, la musique de mon CD est interrompu par un flash info. Je sais, c’est impossible, mais je fais ce que je veux, c’est mon rêve.

« France Inter Flash spécial : Christian Estrosi vient d’annoncer que son mouvement d’élus locaux ne s’adresserait pas uniquement aux proches des républicains, du parti En Marche, mais également aux Socialistes, aux Radicaux de gauche, aux Centristes et aux Ecologistes. »

Il ratisse vraiment large, le Christian. En même temps, il s’en fout.

Heureusement, à la fin du flash, le CD de reprises d’Amadou et Mariam par Michel Sardou est reparti de plus belle….

Je me régalais. Et puis crac. C’était reparti pour une nouvelle interruption…

« France Inter Flash spécial : Christian Estrosi élargit encore les frontières de son mouvement d’élus locaux. Le maire de Nice a déclaré au micro de Skyrock où il a ses habitudes, que si les communistes, les néo-nazis, les culturistes, les zoophiles, les végétariens, les contorsionnistes, les exhibitionnistes cherchaient une nouvelle aventure politique, citoyenne et démocratique, ils étaient tous les bienvenus chez lui à Nice»

La suite à voir et écouter

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.