Daniel fait le compte de toutes les promesses de dons des généreux contributeurs pour réparer la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Bon vous en avez sûrement entendu parler, avant-hier, Notre-Dame de Paris a connu comme un coup de chaud ! 

La cathédrale, incroyable témoin de notre Histoire, a failli être rayée de la carte de Paris et de la carte de la mémoire solide de l’humanité ! 

Du coup les donateurs sont mobilisés comme jamais :

Pinault a dégainé le premier avec une promesse de 100 millions d’euros, Arnaud a suivi avec une promesse de 200 millions. 

Hier, on apprenait que L’Oréal et Total allaient donner 300 millions !

Des cagnottes fleurissent un peu partout, un financement national va être organisé ! 

On en est en 24 heures à environ un milliard d’euros récoltés.

C’est hyper impressionnant tout ça quand même…

France Inter flash spécial 

C’est du jamais vu : en moins de 24 heures, près d’un milliard d’euros ont été collectés. Du coup, et comme l’a souhaité le président 

Emmanuel Macron, les travaux de réhabilitation de la cathédrale seront peut-être bel et bien achevés d’ici cinq ans.

Ah ben c’est clair ! à ce rythme-là, avec tout l’argent qui déboule, ça va pas traîner ! Je pense même que d’ici un an on peut faire un point…

France Inter flash spécial 

Un an quasiment jour pour jour après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, les travaux de réhabilitation sont officiellement terminés. La cathédrale sera rouverte au public dès demain.

Le budget de 900 milliards d’euros a grandement facilité la tâche.

Ce qui se fait de mieux dans tous les corps de métier, a été débauché à grands frais. 

Un chantier de 800 ouvriers qui travaillaient tous en même temps et de façon coordonnée grâce au talent de chef d’orchestre de Jacques Attali, embauché lui aussi pour l’occasion. C’est Jean-François Piège qui assurait le service de la cantine mobile pour que les ouvriers soient heureux.

Des ouvriers chouchoutés à l’extrême, ils étaient tous logés au Crillon et au Ritz dans des suites spacieuses où tous les soirs les attendaient des professionnelles de la détente qu’on appelle aussi en langage technique de la relaxation totale… des putes. Le résultat est remarquable.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.