Dans cette chronique, Daniel Morin nous donne quelques conseils à adopter si, par malheur, on croise la route d'un ours en randonnée...

Ce weekend, comme tous les weekends, je me suis fait chier !

Du coup, j’ai regardé une chaîne genre « Nature, aventure et fraises des bois ». Là je suis tombé sur un gars qui disait quoi faire si par malheur à l’occasion d’une randonnée vous tombez sur un ours !

Alors premier conseil, ne pas courir ! Ah ben c’est un conseil utile parce que moi je pense que c’est ce que je fais en premier si je croise un ours… Alors que faire ? Eh bien il faut se mettre sur la pointe des pieds, histoire de se grandir au maximum. Il faut lever les bras pour se grandir encore plus, et il faut chanter pour effrayer la bête et qu’elle prenne la fuite.

Alors OK mais ce con il n'a pas dit ce qu’il fallait chanter, tu chantes quoi bordel ? Du Lara Fabian ? C’est couillu, normalement tu entends ça, tu pars mais... Mais qui nous dit que l’ours ne va pas kiffer ?

Si ça se trouve les ours ils aiment les chanteuses qui braillent, va savoir…

En plus le texte est beau, très beau, alors il y a un risque qu'il reste et qu'il te demande de chanter l’intégrale de Lara Fabian !

Tu peux aussi la jouer menaçant, là tu envoies un message clair ! C’est « faut pas me faire chier », mais menacer un ours c’est à double tranchant.

L’ours il peut très bien te dire : « ben ouais, je l’aime pas ta gueule et tu sais quoi ? Je crois bien que je vais te la péter »

Sinon tu peux faire dans le dramatique, "ne m’appelez plus jamais France" de Sardou ça marche toujours !

Tu aimes, tu n'aimes pas, peu importe, en tous cas tu réagis…

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés