Daniel Morin ne peut pas s'empêcher d'avoir de l'admiration pour ce grand homme qu'est Vladimir Poutine, qui s'est baigné dans un lac à moins 6 degrés à l'occasion de l'Épiphanie orthodoxe.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.