Daniel imagine la suite du film « Police »

Ahhh nom de dieu de nom de dieu ! Ah merci chers invités merci merci merci ! 

Ah oui ! Hier je ne sais pas pourquoi mais je me sentais bien, je me sentais même hyper bien, j’étais en joie, le moral au beau fixe, la prostate en place. J’étais bien, j’étais très bien ! 

J’ai presque envie de dire que je me sentais peut être un peu trop bien. Et quand tu travailles à France Inter c’est mal vu de te sentir trop bien… Faut que dans un coin de ta tête il y ait toujours un petit nuage de malheur qui te garde les pieds sur terre, une petite pensée pour la misère, pour le monde qui souffre, pour l’injustice sociale etc. 

Du coup j’ai regardé votre film et la bingo ! Je vous assure que de voir votre film ça m’a passé mon petit sentiment de bien être à la con ! Oh mais la noirceur du dossier c’est génial ! 

Femme battue, infanticide, maltraitance des sans-papiers et mal de vivre des protagonistes c’est colossal ! 

A coté les frères Dardenne c’est les Chevaliers du Fiel ! 

A un moment, il y a un passage raté dans le film… Oui un passage joyeux ! C’est le moment où votre personnage sourit Virginie, oui, quand vous parlez de votre vocation d’enfant à savoir devenir patineuse artistique ! 

Du coup vite, vite, je me suis replongé dans les affaires de harcèlement sexuel qui ont marquées la fédération française de patinage en février dernier ! 

Un scandale bien dégueu qui m’a tout de suite remis dans une atmosphère plus glauque donc plus propice ! 

Mais quel film, quelle inspiration !

Jamais un tel degré de mal-être ne m’avait saisi à ce point ! 

J’ai l’impression que l’expression « au bout du rouleau » a été pensée pour le film « Police » je pense même que ça aurait un titre idéal pour votre film !

Peut-être pour une suite ! ...

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.