Daniel nous parle ce matin des mauvaises et des bonnes fessées…

Oui oui quand c’est mal fait, c’est pas bien c’est sûr mais autrement ça peut « être hypra cool » pour reprendre les termes de Albert Algoud.

Une bonne fessée, et ça c’est Nicolas Demorand lui-même qui me l’a dit, « c’est une bonne façon de gérer la maison, le couple et les subalternes » 

En même temps je dois reconnaitre qu’il y a eu des abus. A la BO on a arrêté dès que la loi est passée en juillet 2019 mais bon c’était y a pas si longtemps !

La coutume de la fessée aux stagiaires quand ils rentraient dans le bureau c’était devenu un rituel gênant ! 

Alors certains n’ont pas compris que c’était fini tout ça, que ça appartenait au passé. Du coup une campagne de sensibilisation déjà active sur les réseaux sociaux va être lancée à la télé après demain pour dire et redire que la fessée et toute autre forme d’humiliation c’est « interdit » ça fait mal physiquement mais aussi psychologiquement. J’espère que cette fois Augustin Trapenard entendra le message et qu’il arrêtera ses petits rituels aussi embarrassants que barbares.

Sinon attention quand tout le monde est d’accord quand c’est entre personnes consentantes y a aucun problème hein Guillermo !

La fessée peut parfois même s’avérer être un bon ciment pour souder une équipe ! 

Pourquoi croyez-vous que ça marche si bien entre tous les chroniqueurs dans « Le Masque et la plume » ? 

Avant chaque émission ça gueule, ça châtaigne, ça fesse et ça torgniole à tout va du coup à l’antenne ils sont tous au taquet et ça s’entend ! Bravo Jérôme Garcin ! 

Alors la fessée aux enfants plus jamais ! La fessée entre collègues ou amis consentants oui s’il vous plait merci ! 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.